fiche revision Picasso les 4 autoportraits

(Voir la biographie du peintre sur la fiche complète)
Connaître ses dates de naissance et mort, nationalité et la date de la création du cubisme.
Connaître au moins 3 des styles artistiques qui ont influencé ses autoportraits.

Ces quatre autoportraits de Picasso, réalisés dans un laps de temps de 70 ans environ, présentent des variations de formes et de techniques picturales. Ils sont tous représentatifs des préoccupations et des penchants de l'artiste au moment où il les a créés.
Durant sa vie de peintre, Picasso a oscillé entre figuration et abstraction. Les deux autoportraits de 1901 et de 1906 appartiennent à la peinture figurative alors que ceux de 1938 et de 1972 se rapportent davantage à l'abstraction.

Deux sont réalisés en peinture à l'huile et deux sont des dessins sur feuille.

Trois d'entre eux sont "en buste" et un est dessiné en gros plan (1972).

Deux affichent les attributs du peintre (1906 & 1938).

Quoiqu'il en soit, on constate que ces quatre autoportraits sont tous difficilement identifiables et ce pour une et même raison : le peintre ne les a pas réalisés dans le but d'être reconnu.

"je veux dévoiler au spectateur quelque chose qu'il ne peut découvrir sans moi".
1901                           1906                                1938                                1972

Dans l'autoportrait de 1901, Picasso ne cherche pas à être ressemblant, il ne fait qu'afficher une vérité toute simple, il peint un constat : celui que les sentiments influencent la façon de voir les choses. Picasso est triste et seul, il vient de perdre son cher ami Casagemas avec qui il était monté à Paris. Les couleurs et la technique utilisées ici pour se représenter (expressionniste) ont été choisies pour illustrer sa douleur et son impuissance face aux évènements de la vie. C'est la période bleue.



Dans l'autoportrait de 1906, Picasso n'affiche plus ses sentiments et le but de son autoportrait n'est pas non plus de reproduire fidèlement son reflet physique dans le miroir. Il expose ici une nouvelle façon d'appréhender la réalité en se basant sur le travail du peintre Cézanne, qui voyait dans toutes choses des formes géométriques : "Dans la nature, tout est sphères, cônes et cylindres". C'est donc la forme qui vient en premier dans cet autoportrait et non le sujet ou la couleur. Le but de cet autoportrait n'est pas de "copier" le sujet mais de le construire. Il est le prétexte d'une recherche plastique issue de Cézanne.

Il présente de façon classique son statut de peintre (attribut : palette) comme beaucoup d'autres peintres l'ont fait avant lui. Mais sa technique est novatrice. L'art de Picasso a évolué. Il a étudié les arts primitifs au Louvre et a rencontré les fauvistes (qui se sont détachés de l'art académique en proposant une construction de tableau plus simple, sans perspective, basée uniquement sur la couleur). Détaché lui-aussi de la technique de la peinture académique, Picasso expérimente la construction de son tableau en fonction des volumes.

1901/1906

Tout comme pour l'autoportrait de 1901, les couleurs sont sobres, l'arrière plan est uni mais les raisons de ces choix picturaux ne sont plus les mêmes.
Alors que dans l'autoportrait de 1901, Picasso organise formes simplifiées et couleurs sombres pour diriger l'œil du spectateur sur le visage de l'autoportrait, et pour mettre en exergue (en évidence) les sentiments du peintre, celui de 1906 simplifie les formes pour proposer une construction de l'autoportrait par et pour la forme.
L'autoportrait de 1906 annonce ce qui allait devenir le cubisme, créé l'année suivante par Picasso et Braque.



Avec le portrait de 1938, on s'éloigne encore de la figuration classique des autoportraits précédents pour découvrir une nouvelle représentation de l'artiste, fragmentée, décomposée et inachevée. Le visage, selon la technique du cubisme, mélange vue de face et vue de profil (tout comme la technique égyptienne). Picasso représente son bras droit disproportionné, coupé et posé sur son corps. Le corps présente de nombreuses traces de gommages qui rendent le sujet imprécis. Picasso présente ici un autoportrait expérimental, à l'image de sa démarche artistique qui est une recherche plastique incessante.

Picasso recherche dans le trait de ce dessin et dans la fragmentation de sa figuration, une nouvelle représentation du "je".



L'autoportrait de 1972, "L'autoportrait face à la mort" ne concerne plus seulement le spectateur ni une démarche artistique, il concerne le peintre lui-même. C'est le peintre regardant droit dans les yeux sa vie passée et sa fin proche. (introspection)
Son ultime autoportrait reprend différents styles artistiques que Picasso a expérimentés : l'expressionismeavec les couleurs pastels bleu et rose, le primitivisme avec la simplification des formes et la ressemblance entre le visage et les masques africains, le cubisme avec les formes géométriques des éléments du visage, le surréalisme, avec le graphisme noir des épaules qui évoquent les dessins et écritures automatiques.

1 commentaire:

  1. merci pour cette mise en ligne efficace , synthétique et intéressante.
    une Agitatrice De Neurones en collège et jury HDA….qui a pu cerner l'oeuvre et ses grandes lignes…du coup je pense interroger mon élève sur cette oeuvre (c'est son choix personnel.)
    laurence

    RépondreSupprimer